Mendicité des enfants au Burkina : qu’on nous dise la vérité !


Il est devenu courant de voir ces milliers d’enfants dans les artères de nos villes, se livrant à des actes de mendicité de tous genres. Depuis ces derniers temps, le phénomène est devenu plus récurent, car le nombre d’enfants au niveau des feux tricolores, des stops et des carrefours,etc. a explosé de façon exponentielle. Fillettes garçonnets et même bébés sont utilisés par leurs géniteurs où tuteurs pour soutirer de l’argent aux passants qui sont pour la plupart sensibles à la situation de ces garnements. Souvent déchaussés sous un soleil ardent, habits en haillons, cheveux touffus et sans aucune protection en ces temps de CoviD-19, ces enfants sont envoyés à l’abattoir afin que certaines personnes se remplissent les poches. Curieusement, personne ne dit mot, au contraire plusieurs personnes encouragent même ce travail des enfants en leurs donnant ça et là des pièces de monnaie. Oui c’est du travail pur et simple d’enfants ! Pourtant il est écrit noir sur blanc dans la LOI N° 015-2014/AN PORTANT PROTECTION DE L’ENFANT EN CONFLIT AVEC LA LOI OU EN DANGER
qu’il est formellement interdit de faire travailler les enfants(0 à 18 ans). Au delà de l’exposition sanitaire ces enfants ne sont-ils pas exposés à d’autres fléaux comme le terrorisme, quand on sait comment ces personnes sans foi ni loi procèdent pour enrôler !? La question reste poser

Que le ministre de la femme de la solidarité nationale, de la famille et de l’action humanitaire fasse quelque chose !
Les gbês de burkinanews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *