Election présidentielle du 22 novembre 2020 : Tertius Zongo appelé à se porter candidat.

Selon des sources bien introduite et proche de l’ancien Premier ministre, Tertius Zongo, un groupe de jeunes burkinabé, au regard de la situation nationale marquée par le contexte sécuritaire, le manque de cohésion sociale et la fronde sociale, table pour la réconciliation nationale et dans ce sens, il en appelle à l’investissement de tous les burkinabé notamment les grandes personnalités qui ont eu l’occasion de mettre leur compétence au profit du pays. Selon les informations qui nous aient parvenues, parmi ces personnalités, ce groupe entend lancer un appel à Tertius Zongo à se porter candidat à la magistrature suprême à l’élection présidentielle de 2020. Cette appel selon eux, tient compte du dévouement pour la patrie, de la capacité, de l’expérience et du carnet d’adresses sur le plan national et international de l’homme, le groupe lance un appel solennel à l’endroit de l’ancien Premier Ministre, Son Excellence Tertius Zongo pour qu’il revienne mettre son expertise au profit de la nation burkinabé au bord du précipice.

Morceau choisi de la déclaration parvenue à notre rédaction

« Nul n’ignore que le Burkina Faso traverse les moments le plus sombres de son histoire. Entre attaques terroristes avec son lot de morts, de blessés et de déplacés internes, ajouté à la fronde sociale, la gestion du covid-19, la mal gouvernance et la corruption, le pays a besoin d’un homme de carrure, de rigueur, de principe et de consensus pour amener les burkinabé à se pardonner et à se réconcilier pour combattre efficacement le terrorisme et amorcer son développement

.C’est pourquoi pour relever ce défi, ce groupe de jeunes burkinabé, faisant confiance à l’ancien Premier ministre, SEM Tertius Zongo, de son background qu’il a tant mis au service du Burkina Faso, réitère son appel à l’homme pour qu’il se porte candidat à la magistrature suprême du 22 novembre 2020.

Ce groupe de jeunes, épris de paix et de bonne gouvernance lance également un appel à l’ensemble des burkinabé à se joindre à leur mouvement pour soutenir la candidature de SEM Tertius Zongo pour qu’il puisse œuvrer à la réconciliation nationale et développement du Burkina Faso.

Bio-express de SEM Tertius Zongo

Tertius Zongo est fondateur Skylimit consulting group, dont il assure la direction, Conseiller de haut niveau à la BAD. Il a exercé les fonctions de Premier ministre du Burkina Faso de juin 2007 à avril 2011. Il a été ambassadeur à Washington (2002-2007), ministre délégué chargé du Budget et du Plan puis ministre de l’Economie et des Finances (1995-2000), chef du département de la coopération multilatérale puis directeur général de la coopération au ministère de l’Economie et des Finances (1988-1995). Ancien secrétaire général de la Chambre de commerce, de l’industrie et de l’artisanat du Burkina Faso.  Et ancien directeur général de l’Office national des céréales, il a été gouverneur à la Banque mondiale et au FMI et administrateur de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) et de la Banque ouest-africaine du développement (BOAD). Titulaire d’une maîtrise en économie et gestion des entreprises de l’université de Dakar et d’un DESS en administration des entreprises de l’IAE de Nantes, Tertius Zongo est grand officier de l’ordre national du Burkina Faso et Docteur honoris causa de l’université chrétienne LOGOS de Floride. Il a notamment contribué à la rédaction de « Perspectives économiques en Afrique : 2002-2003 (Banque africaine de développement et OCDE), The macro-economic Management of Foreign Aid : Opportunities and Pitfalls (FMI, 2006), Budget support as more effective Aid : Recent experience and emerging lessons (Banque mondiale, 2006) ».

Source: afrik presse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *