Covid-19: L’association An-Nour pour la mémorisation du Coran soutien les veuves et les orphelins de Toessin


L’association An-Nour pour la mémorisation du Coran a fait un don de vivre à des veuves et orphelins du quartier Toessin. Soutenue par le président directeur général de la société Bopa international (SBT), Boro Seydou, cette action vise d’après l’association à soutenir ces personnes en ces temps marqués par la Covid-19 et l’insécurité. La cérémonie de remise a eu lieu le 17 juillet dernier à la Mosquée de Toessin, à Ouagadougou


Une tonne de riz, des paquets de macaroni, des vêtements, des cache-nez, etc. c’est en substance la composition du don qui a été fait aux veuves et aux orphelins de Toessin le 17 juillet 2020 à Ouagadougou. En effet, selon le vice-président de L’association An-Nour pour la mémorisation du Coran, Seydou Sana, en ces temps de difficultés que traverse le Burkina, il y a assez de personnes vulnérables. « Et donc nous avons décidé d’apporter notre aide à ces personnes », a-t-il laissé entendre.

Ce dernier a également invité les bonnes volontés à emboiter le pas de l’association An-Nour, afin dit-il pour lutter contre la famine au Burkina. Pour le parrain, en l’occurrence le PDG de la société Bopa internationnel (SBT),Seydou Boro, il était difficile de rester insensible à un tel « acte de bonté ». « Donner des vivres aux personnes vulnérables c’est un acte très fort. Je remercie vraiment l’association pour sa noble initiative et j’appelle les burkinabè à en faire autant partout dans le pays, car il n y a rien de tel que l’entre-aide », a-t-il laissé entendre. Au nom des bénéficiaires, El Hadj Aladji Sanfo a remercié le donateur pour son acte combien important qui viendra, sans doute soulager les conditions de vie des orphelins et des veuves, en ces temps difficiles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *