CAN : La fédération égyptienne a perdu le trophée.

Vainqueur de la CAN trois fois de suite au début du XXIe siècle, l’Egypte a eu le droit de garder le trophée continental. Mais pour combien de temps ? Personne ne le sait. Ce week-end, la fédération basée au Caire a avoué l’avoir perdu.

En remportant la CAN trois fois d’affilée en 2006, 2008 et 2010, l’Egypte a réalisé un exploit qui restera dans l’histoire du football africain pour toujours. Mais le souvenir que la fédération égyptienne a pu garder de ce triplé n’a pas duré aussi longtemps. Ce week-end, elle a publié un communiqué où elle a annoncé la perte de plusieurs trophées dont celui de la CAN. Alors que la rénovation du siège de l’instance basée au Caire est en cours et que l’ouverture d’un musée est à l’étude, l’EFA a découvert la disparition du plus prestigieux trophée africain. Un malheur inattendu. Des investigations sont désormais en cours pour remettre la main sur le souvenir des glorieux exploits égyptiens.

Un vol qui remonte à 2013 ?

Ahmed Hassan, l’ancien joueur emblématique des Pharaons, a notamment été interrogé. Mais l’international aux 184 sélections et quatre titres continentaux n’a pas gardé le trophée en sa possession. Le vol pourrait en fait remonter à … 2013. Cette année-là, alors qu’un coup d’état a eu lieu en Egypte, le siège de la fédération de football avait été attaqué. Le bâtiment avait été incendié et la réserve où se trouvaient les trophées potentiellement cambriolée. L’enquête qui a été ouverte doit faire toute la lumière sur ces évènements mais elle s’annonce longue. La fédération égyptienne pourrait donc mettre du temps à retrouver le symbole de sa domination sur le football africain. Avec sept victoires à la CAN, les Pharaons ont le record de titres continentaux. Sacrés en 1957 et 1959 pour les deux premières éditions de la Coupe d’Afrique des Nations, ils avaient aussi été couronnés en 1986 et 1998 avant l’incroyable triplé réalisé en 2006, 2008, et 2010. Une performance qui n’a jamais été égalée mais qui pourrait ne jamais avoir la place qu’elle mérite dans le futur musée du football égyptien.

Source: Bein sport


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *