Burkina: L’état de catastrophe déclaré par le conseil des ministres.

En raison des pluies diluviennes de ce mois de septembre, le gouvernement burkinabè a déclaré l’état de catastrophe naturelle. Et pour faire fasse à cette situation, le ministère burkinabè de l’économie et des finances a demandé de dégager une ligne de crédit de 5 milliards de francs CFA. À ce jour, le bilan causé par les dernières pluies est de 13 morts, 19 blessés et des maisons écroulées.

Information donnée à l’issue du Conseil des ministres de ce mercredi 9 septembre par le ministre de la culture Abdoul Karim Sango, chargé de faire le point des travaux de cette rentrée gouvernementale.

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *