Infrastructures : Le tronçon Koupéla-Goughin fait peau neuve.

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a procede ce vendredi 18 septembre 2020, à l’inauguration de la RN4, Koupéla-Gounghin, dans la région du Centre-Est. Longue de 35 km, la route réhabilitée et renforcée, était dans un état de dégradation très avancé.

Gratitude et remerciements sont les mots qui ont traduit le sentiment qui animait ce vendredi, le maire de la Commune de Koupéla et le représentant des transporteurs du Kouritenga, à la cérémonie d’inauguration du tronçon de la route nationale n°4, Koupela-Gounghin.

Pour le maire Arouna Tirogo, c’est un engagement de l’Etat qui se concrétise. Cette réalisation, a-t-il dit, va améliorer le quotidien des populations. Et il n’a pas manqué l’occasion de demander à la population de se démarquer de tout acte qui pourrait porter atteinte à l’intégrité de la route.

« Nous ne pouvons que dire merci aux autorités pour cette réalisation, et nous espérons que le reste de la route, jusqu’à la frontière du Niger, sera aussi une réalité », a laissé entendre pour sa part, Idrissa Sana, représentant des transporteurs.

Pour le ministre des Infrastructures, Eric Bougouma, cette cérémonie est « un grand moment de satisfaction ». Il a expliqué que c’est un projet complexe qui a été lancé le 14 février 2017, avec pour objectif, d’élargir et de renforcer la chaussée, mais aussi de réaliser deux fois deux voies à l’intérieur de la ville de Koupéla. Il est d’autant plus satisfait que les entreprises commises à la tâche, ont respecté les règles et sont restées dans le délai.

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a également partagé la satisfaction du ministre des Infrastructures, dans la mesure où, a-t-il précisé, « c’est un des projets phares du programme du président du Faso qui est aujourd’hui réalisé ». Pour le chef du gouvernement, la longueur du tronçon réhabilité ne laisse peut-être être pas voir l’importance de cette réalisation, mais seules les populations bénéficiaires, sauront en apprécier l’intérêt. Christophe Joseph Marie Dabiré a par ailleurs répondu à l’espoir des transporteurs, en annonçant le lancement des travaux, ce samedi 19 septembre, du reste du tronçon, à savoir Gounghin-Fada-Kantchari-Frontière du Niger.

Les travaux qui viennent d’être inaugurés ont coûté plus de 14 milliards 900 millions de FCFA, entièrement financés par l’Union Européenne. La concrétisation de ce projet aura un impact direct sur les activités socio-économiques dans la zone et elle a permis des réalisations physiques telles que des forages, des dalots, des caniveaux, etc.

DCRP/Primature

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *