Projet Neer-Tamba : Le RJCPG s’imprègne des réalisations au nord et au centre nord


Le réseau des journalistes et communicateurs pour la promotion du genre (RJCPG), en partenariat avec le projet de gestion participative des ressources naturelles et de développement rural du nord, centre nord et Est (Neer- Tamba) a organisé une caravane de presse du 28 au 29 décembre 2020 dans les régions du Nord et du centre nord. L’objectif de cette caravane était de s’imprégner des réalisations faites par le projet Neer-Tamba dans la prise en compte de la promotion du genre.

C’est avec joie et satisfaction que les membres du groupement femme solidaire de Ouahigouya dans la région du nord ont accueillis la caravane de presse des membres du RJCPG le 28 décembre dernier. Une caravane organisée grâce au soutien du projet Neer-Tamba pour s’imprégner des différentes réalisations faites par ce dernier dans ses zones d’interventions. La présidente du groupement Souado Zoundi/Ouédraogo a indiqué que leur groupement a été créé en 2013 et est spécialisée dans la transformation des produits forestiers non ligneux en savon, huile et pommade cosmétique. Elle a bénéficié, à en croire toujours la présidente d’un montant d’un million de F CFA de la part du projet Neer-Tamba. « Avant c’était difficile pour nous de transformer la matière parce qu’on n’avait pas de matériel, mais avec l’aide du projet Neer-Tamba, la vie des membres de l’association a changé », a-t-elle. A la fin du mois, a-t-elle expliqué, chaque femme des 18 membres au sein de l’association bénéficie d’une somme d’argent donnée en fonction de son rendement. Le groupement Sidlawendé spécialisé dans la transformation des produits locaux, toujours dans la région du nord est aussi l’une des associations qui a bénéficié du soutien financier du projet Neer-Tamba. A la représentante de la présidente du groupement Sarata Sawadogo d’indiqué que leur association regroupe une trentaine de membre. « Nous avons bénéficié d’un montant de deux millions de F CFA de la part du projet Neer-Tamba pour booster nos activités. C’est l’un des projets dans notre région qui aide les femmes à mener des activités de revenu pour leur autonomisation. Que Dieu bénisse ce projet », a-t-elle ajouté. Même son de cloche pour la société coopérative simplifiée sougri-nooma de Kaya dans la région du centre nord.

A la présidente de l’association Koungou Sawadogo de signifier que le projet les a aidé avec du matériel de transformation agro-alimentaire. En plus de ce matériel, a-t-elle souligné elles ont bénéficié d’un suivi de la part de ce même projet pour mener à bien leur travail. Par ailleurs, la présidente a révélé des difficultés auxquelles elles font face notamment l’élargissement de l’aide à d’autres associations. Le responsable genre et ciblage du portefeuille FIDA au Burkina Souleymane Paré, représentant le projet Neer-Tamba s’est dit satisfaisant des résultats sur le terrain vu que les bénéficiaires eux même, selon lui sont satisfaits de la mise en œuvre du projet. « Il y a un impact réel sur le changement de vie des ménages et des personnes vulnérables, et cela nous réconfort », a-t-il martelé.
Aristide Ouédraogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *